Demandez votre accès découverte !

Think Culture 2017 :« Propriété publique, gestion privée : quelle efficacité et quelle exigence ? »

Paris - Actualité n°95063 - Publié le 06/06/2017 à 16:30
©  NTC
©  NTC

L'État et les collectivités territoriales confient souvent la gestion de leurs équipements à des structures publiques (régies, établissements publics…) ou à des structures associatives (réseaux d’institutions culturelles…), voire privées pour ce qui est de leur forme juridique, mais en ce cas largement et régulièrement subventionnées. Ils peuvent parfois déléguer cette gestion à l’initiative privée, à charge pour celle-ci de remplir les missions d’intérêt général qui lui sont confiées par la puissance publique et d’en assumer le risque financier.

Quelles raisons y incitent les pouvoirs publics ? Quels objectifs se donnent les entrepreneurs privés ? L’efficacité économique est-elle au rendez-vous, par les résultats, la souplesse de gestion, la limitation des coûts ? L’exigence culturelle et artistique est-elle préservée, en termes de qualité des activités, de fréquentation ou d’accès de tous les publics, d’insertion dans le territoire ?

Cet atelier interviendra dans le cadre de Think Culture , le 05/09/2017 à l’Université Paris-Dauphine, à 10h30.

Participeront aux échanges

Modération :

  • André Cayot, consultant, ex-conseiller pour les musiques actuelles au ministère de la Culture

    André Cayot


    Consulter la fiche dans l‘annuaire

    Parcours

    Indépendant
    Consultant
    Ministère de la Culture
    Conseiller pour les musiques actuelles auprès du directeur de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles puis de la DGCA
    Ministère de la Culture
    Inspecteur de la création et des enseignements artistiques
    Ministère de la Culture
    Chargé de mission pour les musiques actuelles à la direction de la musique et de la danse
    Chanson Vivante en Rhône-Alpes
    Directeur

    Fiche n° 225, créée le 21/10/2013 à 17:50 - MàJ le 11/06/2018 à 14:02
©  NTC
©  NTC