Demandez votre abonnement découverte !

Violences sexistes et sexuelles : une cellule d’alerte et d'écoute créée au 01/01/2020 par le MC

News Tank Culture - Paris - Actualité n°167989 - Publié le 15/11/2019 à 11:30
- +
©  D.R.
©  D.R.

Le ministre de la Culture, Franck Riester Conseiller municipal @ Ville de Coulommiers • Maire (prendra ses fonctions à son départ du poste de ministre) @ Coulommiers • Ministre délégué au commerce extérieur et à l’attractivité @ Ministère… , annonce la création d’une cellule d’alerte et d’écoute à destination des victimes de violence et de harcèlement sexuel et sexiste, le 14/11/2019. « J’ai décidé d’accompagner sa mise en place, y compris financièrement, afin qu’elle soit opérationnelle dès le 01/01/2020, pour les salariés permanents comme intermittents des entreprises [du secteur du spectacle vivant, de l’audiovisuel et du cinéma]. Cela représente 178 000 femmes », précise le ministre lors des Assises sur la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma au CNC Centre national du cinéma et de l’image animée (Paris 16e).

« C’est un pas très important. Toutes celles et ceux qui se retrouveraient dans une situation de harcèlement ou de violence trouveront ainsi l’écoute et l’accompagnement dont elles ou ils ont besoin. Nous serons intraitables dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles », poursuit le ministre qui recevra « prochainement, au ministère de la Culture, les associations qui se battent pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour échanger ensemble sur ces sujets ».

La CGT-Spectacle Confédération générale des travailleurs du spectacle (Fédération Nationale des Syndicats du Spectacle, du Cinéma, de l’Audiovisuel et de l’Action Culturelle) qui avait appelé, tout comme le Mouvement HF Mouvement pour l'égalité hommes-femmes dans les arts et la culture , le ministère de la Culture à mettre en place un plan d’actions contre les violences sexistes et sexuelles dans le secteur culturel, « se réjouit » de l’effectivité « d’ici seulement quelques semaines » de la mise en place de cette cellule, « une revendication que nous portons depuis des mois ». Le syndicat reste néanmoins « vigilant jusqu'à la signature du plan d’actions par l’ensemble des partenaires et l’adoption de son budget à la hauteur de ce que les actions décidées appellent ».


Franck Riester

Date de naissance : 03/01/1974

• Né le 03/01/1974 à Paris

• Diplômé de l’Institut supérieur de gestion et titulaire d’un Master de gestion des collectivités territoriales

Expertise

• Rapporteur de la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet, dite loi Hadopi 1, promulguée le 12/06/2009, puis de la loi la relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet, dite loi Hadopi 2, promuguée le 22/10/2009.

Publications

• Co-auteur du rapport « Création musicale et diversité à l'ère numérique », préfigurant le projet de CNM (Centre national de la musique) remis le 30/09/2011.


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
Ministre délégué au commerce extérieur et à l’attractivité
Coulommiers
Maire (prendra ses fonctions à son départ du poste de ministre)
Ministère de la Culture
Ministre de la Culture
Ville de Coulommiers
Conseiller municipal
Communauté de Communes du Pays de Coulommiers
Président
Les Républicains
Porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle
Hadopi
Membre du collège
Mairie de Coulommiers (Seine-et-Marne)
Maire (LR)
5e circonscription de Seine-et-Marne
Député (Agir)
Ville de Coulommiers
Conseiller municipal

Fiche n° 202, créée le 18/10/2013 à 10:19 - MàJ le 06/07/2020 à 19:25

Ministère de la Culture

• Création : 1959
• Missions :
- rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France,
- conduire la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel,
- favoriser la création des œuvres de l’art et de l’esprit et le développement des pratiques et des enseignements artistiques,
- définir, coordonner et évaluer la politique du Gouvernement relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques.
• Crédits de la mission Culture :
Projet de loi de finances 2022 : 3 274 M€
Loi de finances initiale 2021 : 3 015 M€
Loi de finances initiale 2020 : 2 877 M€
Loi de finances initiale 2019 : 2 930 M€
Loi de finances initiale 2018 : 2 937 M€
Loi de finances initiale 2017 : 2 901 M€
Loi de finances initiale 2016 : 2 739 M€
Loi de finances initiale 2015 : 2 595 M€
Loi de finances initiale 2014 : 2 579 M€
Loi de finances initiale 2013 : 2 627 M€
• Ministre de la Culture : Roselyne Bachelot, depuis le 06/07/2020
• Christopher Miles, directeur général de la création artistique
Jean-Baptiste Gourdin, directeur général des médias et des industries culturelles
Jean-François Hebert, directeur général des patrimoines et de l’architecture
Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France
Noël Corbin, délégué général à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle
• Secrétariat général : Luc Allaire
• Tél. : 01 40 15 83 31 (service presse)


Catégorie : Etat
Entité(s) affiliée(s) : Département des Etudes, de la Prospective, des Statistiques et de la Documentation (DEPSD)


Adresse du siège

3 rue de Valois
75001 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 58, créée le 27/09/2013 à 13:23 - MàJ le 01/10/2021 à 11:04

©  D.R.
©  D.R.