Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Think 2022 : « Une arrivée à maturité des questions de transition écologique » (Olivier Lerude, MC)

Paris - Actualité n°262863 - Publié le 09/09/2022 à 09:00
©  Seb Lascoux
©  Seb Lascoux

« Depuis la crise sanitaire, il y a une arrivée à maturité des questions de transition écologique et une exigence nouvelle, exprimée par l’ensemble des acteurs culturels. Nous sommes à la charnière de ce que nous pouvons faire individuellement et collectivement. Il faut inventer un nouveau chemin », déclare Olivier Lerude Chef de projet Territoires de culture durable @ DRAC Île-de-France
• Professeur agrégé d’histoire• Docteur en sciences politiques • Architecte urbaniste en chef de l’État
, haut-fonctionnaire en charge du développement durable au ministère de la Culture • Création : 1959 • Missions : - rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France, - conduire la politique de sauvegarde, de protection et de… , lors de la conférence « L’État acteur : inciter, subventionner, prescrire ? », organisée dans le cadre de la 7e édition de Think Culture Événement dédié à l’innovation dans le pilotage de la culture, organisé par News Tank Culture  au Centre Pompidou • Établissement public culturel pluridisciplinaire ouvert en 1977. • Réunit le MNAM (Musée national d’art moderne), le CCI (Centre de création industrielle), le DCC (Département culture et…  (Paris 4e) le 06/09/2022.

Cette conférence, en format « duo », constituait le second module de l’un des « grands thèmes » de la journée : « L’action publique : qu’elle peut / doit être une politique culturelle écologique ? ».

« Essayer de mobiliser la société avec uniquement des solutions techniques est anxiogène. Nous ne pouvons pas nous engager sans commencer par la question de l’imaginaire. La responsabilité des artistes est de construire des récits de désir et de projection sur l’avenir. (…) Les chocs de société se font par ceux qui produisent les discours. Le discours de l’art et de la science est le premier qui permet cette bascule. Cette responsabilité ne peut incomber uniquement à l’État », poursuit Nicolas Dubourg Directeur @ Théâtre La Vignette, Scène conventionnée pour la diversité et l'émergence à Montpellier • Président @ Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles (SYNDEAC)
, président du Syndeac Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles .

News Tank rend compte des échanges.

« Il ne faut pas se contenter de dire que nous allons rentrer dans un mur » (Olivier Lerude)

  • « En tant qu’acteurs de la culture mais aussi en tant que citoyens, nous avons la sensation légitime que rien ne va assez vite. Nous l’avons vu cet été. Je ne partage pas ce sentiment pessimiste. Au contraire, je constate une forme de conscience et d’engagement sur les sujets de transition écologique chez tous les acteurs culturels. Cet élan a toujours été là, de manière latente. Depuis la crise sanitaire, il y a une arrivée à maturité de ces questions avec des demandes qui se concrétisent et se multiplient. Je pense par exemple aux ressourceries, dont notre territoire manque encore mais dont le nombre va se multiplier. C’est un signe de concrétisation, après un temps long où nous pouvions regretter que les progrès soient lents.
  • Selon moi, le sentiment de recul tient d’une exigence nouvelle et exprimée par l’ensemble des acteurs culturels. Il ne faut pas se contenter de dire que nous sommes face à un mur et que nous allons rentrer dedans. Les processus d’engagement dans une démarche de développement durable sont lents, complexes. Le monde de la culture y prend toute sa part et le ministère est là pour donner du dynamisme, de la foi. 
    Olivier Lerude - ©  Seb Lascoux
  • Réfléchir à l’action publique par le biais du territoire est un sujet qui n’est pas absent de la conduite des affaires publiques. Cette question s’incarne dans nos services déconcentrés, les DRAC Direction régionale des affaires culturelles . Elles ont beaucoup de latitude pour appliquer les politiques publiques de façon qu’elles soient cohérentes avec leurs territoires. Des compétences spécifiques ont même émergé dans certaines DRAC, selon les spécificités de leurs territoires et de leurs projets. La question de la territorialisation s’incarne dans tout le réseau des établissements publics. Il existe également des exemples de politiques menées à cheval sur plusieurs régions et départements, y compris à nos frontières nationales.
  • Il existe de nombreux acteurs qui agissent à l'échelle collective : les syndicats, les partis, les associations… Nous sommes à la charnière de ce que nous pouvons faire individuellement et collectivement. Il faut inventer un nouveau chemin. »

    Olivier Lerude

« Nous ne pouvons pas changer la société en gardant les imaginaires d’hier » (Nicolas Dubourg)

  • « Quand nous parlons de transition écologique, nous nous trompons de vocabulaire. Nous assistons à une mutation et le propre d’une mutation, c’est d’amener à un inconnu. Un inconnu terrifiant, en particulier pour la jeunesse. Essayer de mobiliser la société avec uniquement des solutions techniques est anxiogène. Nous ne pouvons pas nous engager sans commencer par la question de l’imaginaire.
  • La responsabilité des artistes est de construire des récits de désir et de projection sur l’avenir. Quand je parle de l’avenir, je ne parle pas seulement de la jeunesse : c’est la construction d’une nouvelle épistémè. Les chocs de société se font par ceux qui produisent les discours. Le discours de l’art et de la science est le premier qui permet cette bascule. Cette responsabilité ne peut incomber uniquement à l’État. Lorsque nous nous demandons ce que peut l’État, nous sommes déjà en train de nous tromper. Une organisation administrative ne peut provoquer une mutation de cet ordre.
  • En France, le modèle même de l'État est le modèle central. Il est l’opposé de ce vers quoi nous devons tendre. Les équipements de la centralisation correspondent à l’imaginaire du siècle passé, carboné, de la possession, de l’accès à tout et rapidement. Nous ne pouvons pas changer la société en gardant les imaginaires d’hier. 
    Nicolas Dubourg - ©  D.R.
  • La territorialisation des politiques publiques est un des défis principaux, avec la question des imaginaires, du secteur culturel. Dans cette notion de territorialisation, il y a la relation particulière, historique et culturelle, que chaque équipement noue avec son territoire. Le dessein d’une structure peut déborder sur des territoires qui n’appartiennent pas à ces délimitations administratives, comme le décrit la “logique des cercles” de Philippe Descola. Les habitants d’un lieu sont incapables de nommer le nom du président de leur région ou de leur département : cela n’existe que dans la tête des politiques. Le territoire sur lequel vivent et travaillent les artistes est le territoire du vivant. Nous devons prendre en compte cette expérience sensible : si nous nous mettons dans des cases, nous ne faisons pas notre travail.
  • Les questions de coercition et de prescription reviennent toutes les deux à la question de l’imaginaire. La coercition, c’est priver des gens de quelque chose qu’ils veulent. Il faut se questionner sur ce qu’ils veulent et faire en sorte que, lorsque nous mettons en place quelque chose, nous ne privons pas. Au contraire, nous créons. »

    Nicolas Dubourg

Olivier Lerude


• Professeur agrégé d’histoire

• Docteur en sciences politiques

• Architecte urbaniste en chef de l’État


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

DRAC Île-de-France
Chef de projet Territoires de culture durable
Ministère de la Culture
Haut fonctionnaire au développement durable
Ministère de la Culture
Adjoint à la haute fonctionnaire au développement durable
Ministère de la Culture
Architecte et urbaniste de l'État en chef
Ministère de la Culture
Direction générale des patrimoines
Ministère du développement durable
Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement - Service de l’Aménagement

Fiche n° 43744, créée le 01/06/2021 à 14:29 - MàJ le 21/11/2022 à 12:06

Nicolas Dubourg

Date de naissance : 02/01/1979
Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Ville de Montpellier
Directeur artistique de la candidature de Montpellier au titre de capitale européenne de la culture 2028
Théâtre La Vignette, Scène conventionnée pour la diversité et l'émergence à Montpellier
Directeur

Fiche n° 38271, créée le 28/01/2020 à 09:31 - MàJ le 11/04/2022 à 10:52

News Tank Culture (NTC)

• Média d’information indépendant et innovant, spécialisé dans l’actualité de la musique, du spectacle vivant, et des musées, monuments et du patrimoine.
• Création : septembre 2012
• Proposant à la fois un fil d’actualités, des dossiers de fonds, des interviews et de grands entretiens, des data et un annuaire des professionnels et des organisations, News Tank Culture s’adresse aux dirigeants et acteurs de la culture. Il organise également chaque année Think Culture, une journée d'échange et de débat autour de l’innovation dans le pilotage de la culture, avec la volonté de décloisonner les secteurs culturels.

• Direction :
- Bertrand Dicale, directeur général
- Anne-Florence Duliscouët, directrice déléguée, en charge des contenus
- Jacques Renard, directeur délégué Think Culture
- Alexis Bouhelier, directeur du développement



• News Tank Culture est une filiale de News Tank Network, créée par Marc Guiraud et Frédéric Commandeur, qui a également développé :
News Tank Football,
News Tank Éducation et Recherche,
News Tank RH Management,
News Tank Cities,
News Tank Mobilités.
Le groupe emploie 80 collaborateurs.


Catégorie : Média
Maison mère : News Tank (NTN)


Adresse du siège

48 rue de la Bienfaisance
75008 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6882, créée le 03/04/2018 à 03:02 - MàJ le 06/09/2022 à 15:29

©  Seb Lascoux
©  Seb Lascoux