Début

Réouverture des lieux culturels : « L’apparition des variants nous prive de visibilité » (R. Bachelot)

Paris - Publié le mercredi 20 janvier 2021 à  9 h 00 - n° 205701 « Nous avions une certaine visibilité dans le “premier chapitre pandémique”, celui qui s’est arrêté à Noël, et c’est vrai que nous travaillions à une réouverture des lieux culturels qui pouvait être échelonnée entre fin janvier et mi-février en fonction des établissements. L’apparition des variants (du Covid-19) a complètement changé la donne pandémique et nous prive de visibilité dans ce domaine. Toutefois, j’estime qu’il faut rentrer dans une période où en respectant les consignes sanitaires, nous pourrions construire un modèle résilient de réouverture des lieux culturels. À quelle échéance ? Je ne peux pas vous le dire à l’heure actuelle », déclare Roselyne BachelotRoselyne Bachelot, ministre de la Culture, lors de la suite de son audition sur les conséquences de la crise sanitaire pour le secteur culturel à la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l’Assemblée nationale le 19/01/2021.

Sur la sécurité des lieux de spectacle, la ministre indique que « dans la première édition du coronavirus, on a été assez sûr de nous, de façon empirique (…) mais on était assez sûr que les lieux étaient sûrs. Là, dans ces nouvelles éditions du coronavirus, qui sont beaucoup plus contaminantes, nous n’avons pas encore de certitude puisque, par définition, les lieux de culture sont fermés. Donc comment peut-on tester s’ils sont sûrs ? ». La ministre ajoute qu'« il y a encore beaucoup d’interrogations. On peut comprendre que le principe de précaution prévale ».

Au sujet de l’expérimentation de tests PCR réalisés à l’ouverture d’un concert à Barcelone le 12/12/2020, Roselyne Bachelot indique qu'« on ne peut pas faire 5 000 tests PCR. Et puis un festival, ça dure sur trois, quatre, cinq jours, donc il faudrait refaire un test PCR au bout de trois jours. C’est évidemment totalement impossible ». La ministre ajoute « Et qui paierait ? On ne va pas facturer ça à la Sécurité sociale, parce que rappelons-nous que ces tests PCR sont entièrement gratuits pour tous ceux qui le demandent. Peut-on facturer un test d’entrée dans un festival à l’Assurance maladie ? (…) C’est une question, à la limite, éthique ».
Roselyne Bachelot le 19/01/2021 à la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale - © D.R.
Roselyne Bachelot le 19/01/2021 à la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale - © D.R.

Principales déclarations de Roselyne Bachelot pendant l’audition

Festivals

  • « Il y a deux sortes de stratégies pour les organisateurs de festival. Certains nous disent : “Annoncez-nous tout de suite que nous ne pourrons pas rouvrir les festivals cet été, et indemnisez-nous”.
  • Et ceux qui disent : “Il y en a assez, laissez-nous faire, nous voulons rouvrir comme si l'épidémie n’avait pas existé, les festivals font partie du patrimoine culturel et de l’activité économique”.
  • Je ne peux accepter ni l’une ni l’autre de ces stratégies. Ce que je salue, c’est la créativité d’un certain nombre d’organisateurs qui veulent trouver un modèle économique qui permette de concilier les deux choses ».

Réouverture des établissements d’enseignement culturels

  • « Dans un premier temps seuls les établissements qui étaient mentionnés à l’article 216-2 du code de l'éducation étaient autorisés à ouvrir au public pour l’accueil des seuls élèves inscrits dans les classes à horaires aménagés dans les séries sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse en 3e cycle et en cycle de préparation à l’enseignement supérieur, lorsque les formations ne pouvaient être assurées à distance.
  • Le décret du 14/12/2020 permet l’accueil des mineurs dans les conservatoires territoriaux et dans tous les établissements de l’enseignement artistique relevant du spectacle vivant et des arts plastiques. Nos jeunes élèves peuvent reprendre dans des conditions sanitaires encadrées leur cursus d’enseignement sur site, à l’exception des arts lyriques.
  • Le décret du 15/01/2021 permet à ces établissements de rester ouverts au-delà de 18h pour délivrer leur enseignement aux mineurs ».
Roselyne Bachelot
Fiche n° 39900, créée le 06/07/20 à 12:25 - MàJ le 21/10/20 à 12:09

Roselyne Bachelot



Parcours Depuis Jusqu'à
Ministère de la Culture
Ministre de la Culture Juillet 2020 Aujourd'hui
Juillet 2020 Aujourd'hui
Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale
Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale 2010 à 2012
2010 2012
Ministère de la Santé et des Sports
Ministre de la Santé et des Sports 2007 à 2010
2007 2010
Assemblée nationale
Députée de la 1re circonscription de Maine-et-Loire Juin 2007 à Juillet 2007
Juin 2007 Juillet 2007
Ministère de l'Écologie et du Développement durable
Ministre de l'Écologie et du Développement durable 2002 à 2004
2002 2004
Assemblée nationale
Députée de la 1re circonscription de Maine-et-Loire 1988 à 2002
1988 2002

• Pharmacienne de formation
• Animatrice de « 100 % Bachelot » sur RMC (2016-2017) et co-animatrice de « Le Grand 8 » sur D8 (2012-2016), chroniqueuse sur France Musique


Ministère de la Culture
Fiche n° 58, créée le 27/09/13 à 13:23 - MàJ le 17/02/21 à 15:48

Ministère de la Culture

• Création : 1959
• Missions :
- rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France,
- conduire la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel,
- favoriser la création des œuvres de l’art et de l’esprit et le développement des pratiques et des enseignements artistiques,
- définir, coordonner et évaluer la politique du Gouvernement relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques.
• Crédits de la mission Culture :
Projets de loi de finances 2021 :
3 025 M€
Loi de finances initiale 2020 : 2 877 M€
Loi de finances initiale 2019 : 2 930 M€
Loi de finances initiale 2018 : 2 937 M€
Loi de finances initiale 2017 : 2 901 M€
Loi de finances initiale 2016 : 2 739 M€
Loi de finances initiale 2015 : 2 595 M€
Loi de finances initiale 2014 : 2 579 M€
Loi de finances initiale 2013 : 2 627 M€
• Ministre de la Culture : Roselyne Bachelot, depuis le 06/07/2020
• Christopher Miles, directeur général de la création artistique
Jean-Baptiste Gourdin, directeur général des médias et des industries culturelles
Philippe Barbat, puis Jean-François Hébert à compter du 08/03/2021, directeur général des patrimoines et de l’architecture
Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France
Noël Corbin, délégué général à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle
• Secrétariat général : Luc Allaire
• Tél. : 01 40 15 83 31 (service presse)




Ministère de la Culture
3 rue de Valois
75001 Paris - FRANCE
Téléphone : 01 40 15 80 00
vCard meCard .vcf VCARD

Assemblée nationale
Fiche n° 116, créée le 27/09/13 à 13:23 - MàJ le 09/04/20 à 10:06

Assemblée nationale

L’Assemblée nationale forme, avec le Sénat, le Parlement de la Cinquième République française. Son rôle principal est de débattre, d’amender et de voter les lois. Elle siège au palais Bourbon à Paris.
• Président de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation : Bruno Studer
• Contact  : Franck Guyon, Service de la communication et de l’information multimédia
• Tél. : 01 40 63 64 32



Assemblée nationale
126 rue de l'Université
75355 Paris sp 07 - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1