Début

« Si le festival satisfait les normes sanitaires, il pourra se tenir avant le 15/07 » (Franck Riester)

Paris - Publié le jeudi 16 avril 2020 à 18 h 30 - Mis à jour le vendredi 17 avril 2020 à 18 h 07 - n° 180750 « Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé que les grands festivals ne pourront pas se tenir avant au moins le 15/07/2020, mais cela signifie que des festivals qui ne seraient pas des grands festivals pourraient s’organiser avant cette date. Si le festival permet de satisfaire les normes de sécurité sanitaire qui seront définies progressivement dans cette phase de déconfinement et qu’il y a une possibilité financière et opérationnelle de le faire et qu’il y a la volonté des collectivités et des organisateurs et des artistes de le faire, il pourra se tenir avant le 15/07/2020 », déclare Franck RiesterFranck Riester, ministre de la Culture, lors de son audition par la commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication du Sénat le 16/04/2020.

« Il n’y a qu’une obsession pour nous, la sécurité des artistes, des techniciens, de ceux qui organisent les festivals et la sécurité du public. La deuxième obsession est de faire en sorte que le plus rapidement possible nous puissions remettre les artistes devant leur public mais cela ne se fera pas sous n’importe quelles conditions. Un travail sera réalisé pour accompagner chaque festival dans ses décisions en lien avec les préfets départementaux », précise Franck Riester.

La cellule spécifique d’accompagnement des festivals créée par le MCMCMinistère de la Culture permettra «  de centraliser toutes les demandes spécifiques sur les normes de sécurité, de distanciation et les gestes barrières et de trouver au cas par cas les meilleures solutions possibles pour les festivals », indique Franck Riester qui ne « souhaite pas donner de réponse uniforme qui serait en contradiction avec la multitude des festivals ».

Concernant les festivals qui ont pris ou qui prendront la décision d’annuler comme Les Veilles Charrues qui devaient se tenir à Carhaix (Finistère) du 16 au 19/07/2020, Franck Riester indique que le ministère « sera au rendez-vous financièrement et des actes administratifs seront effectués pour que les conséquences de ces annulations soient les moins brutales possibles ».

« Les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées, resteront fermés à ce stade (après le 11/05/2020, date prévue pour le début du déconfinement, NDLR). Les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain. La situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, pour adapter les choses et vous donner de la visibilité », a annoncé le Président de la République Emmanuel Macron le 13/04/2020 dans une allocution concernant les mesures prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 en France.
© D.R.
© D.R.

Principales déclarations de Franck Riester

Festivals

  • « C’est certain qu’un grand rassemblement, une fosse avec 3 000 personnes, les uns sur les autres, ce n’est pas imaginable ».
  • « Par contre, un petit festival rural, avec une scène, un musicien et 50 personnes, qui sont à un mètre les unes des autres, sur des chaises, et qui ont un masque, avec en rentrant sur le site la possibilité de bien se laver les mains avec des produits spécifiques, on pourra tenir ces festivals-là ».

Activité partielle

  • Les associations pourront en bénéficier même si elles sont subventionnées.
  • « Les EPICEPICÉtablissement public industriel et commercial bénéficiant d’une majorité de subventions publiques ne pourront pas accéder au dispositif du chômage partiel ».

Fonds de solidarité de 7 Md€

  • Le fonds de solidarité pour les indépendants et les TPE-PMETPE-PMETrès petites entreprises - Petites et moyennes entreprises est passé d’un à sept milliards d’euros dans le cadre de la présentation du 2e budget rectificatif présenté par le Gouvernement à l’Assemblée nationale le 16/04/2020.
  • Ce fonds est accessible aux artistes-auteurs. « Nous nous avons fait en sorte de modifier les critères d’accès pour prendre en compte une période plus longue (12 mois contre un mois initialement). »

Intermittence 

  • « Nous travaillons avec AudiensAudiens pour bâtir un fonds de solidarité spécifique dédié aux intermittents qui n’entrent pas dans un statut d’intermittence car ils auraient dû avoir leurs droits pendant les festivals de cet été, par exemple. »
  • Les droits des intermittents qui arrivent à échéance après le 01/03 et non le 15/03 (comme il était indiqué initialement NDLR) pourront bénéficier du prolongement de leurs droits jusqu’au 31/05, date qui pourra évoluer en fonction de la période de crise sanitaire.
  • La prolongation automatique d’un an des droits des intermittents est en cours de réflexion. « Nous verrons si ce dispositif peut être intégré dans le cadre du fonds spécifique en concertation avec Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics ».

Patrimoine

  • « Les chantiers des Monuments Historiques tels que la cathédrale Notre-Dame doivent pouvoir reprendre dans un délai le plus court possible en étant assuré des garanties de la protection de ceux qui y travaillent ».
  • « La DGP,DGPDirection générale des patrimoines le ministère de la Culture, les ministères du Travail et de la Santé travaillent à un cahier de préconisations afin de ne pas mettre en danger les équipes. »

Numérique

  • « Culture chez nous » passera en phase 2 la semaine prochaine.
  • Le site recensera 500 institutions et 700 projets numériques « sous une forme plus ergonomique ».
Franck Riester
Fiche n° 202, créée le 18/10/13 à 10:19 - MàJ le 16/03/20 à 00:12

Franck Riester

Date de naissance : 03/01/1974

Parcours Depuis Jusqu'à
Coulommiers
Maire (prendra ses fonctions à son départ du poste de ministre) Mars 2020 Aujourd'hui
Mars 2020 Aujourd'hui
Ministère de la Culture
Ministre de la Culture Octobre 2018 Aujourd'hui
Octobre 2018 Aujourd'hui
Ville de Coulommiers
Conseiller municipal 2017 Aujourd'hui
2017 Aujourd'hui
5e circonscription de Seine-et-Marne
Député (Agir) Juin 2007 à Octobre 2018
Juin 2007 Octobre 2018
Communauté de Communes du Pays de Coulommiers
Président Janvier 2013 à Juillet 2017
Janvier 2013 Juillet 2017
Mairie de Coulommiers (Seine-et-Marne)
Maire (LR) Mars 2008 à Juillet 2017
Mars 2008 Juillet 2017
Hadopi
Membre du collège Décembre 2009 à Décembre 2015
Décembre 2009 Décembre 2015
Les Républicains
Porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle 2012 à 2012
2012 2012
Ville de Coulommiers
Conseiller municipal 1995 à 2007
1995 2007

• Né le 03/01/1974 à Paris

• Diplômé de l’Institut supérieur de gestion et titulaire d’un Master de gestion des collectivités territoriales

Publications

• Co-auteur du rapport « Création musicale et diversité à l'ère numérique », préfigurant le projet de CNM (Centre national de la musique) remis le 30/09/2011.

Expertise

• Rapporteur de la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet, dite loi Hadopi 1, promulguée le 12/06/2009, puis de la loi la relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur Internet, dite loi Hadopi 2, promuguée le 22/10/2009.


Ministère de la Culture
Fiche n° 58, créée le 27/09/13 à 13:23 - MàJ le 26/05/20 à 16:22

Ministère de la Culture

• Création : 1959
• Missions :
- rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France,
- conduire la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel,
- favoriser la création des œuvres de l’art et de l’esprit et le développement des pratiques et des enseignements artistiques,
- définir, coordonner et évaluer la politique du Gouvernement relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques.
• Crédits de la mission Culture :
Loi de finances initiale 2019 : 2 930 M€
Loi de finances initiale 2018 : 2 937 M€
Loi de finances initiale 2017 : 2 901 M€
Loi de finances initiale 2016 : 2 739 M€
Loi de finances initiale 2015 : 2 595 M€
Loi de finances initiale 2014 : 2 579 M€
Loi de finances initiale 2013 : 2 627 M€
• Ministre de la Culture : Franck Riester, depuis le 16/10/2018

• Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de la création artistique
Jean-Baptiste Gourdin, directeur général des médias et des industries culturelles
Philippe Barbat, directeur général des patrimoines
Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France
• Secrétariat général : Marie Villette, depuis le 07/10/2019
• Tél : 01 40 15 83 31 (service presse)




Ministère de la Culture
3 rue de Valois
75001 Paris - FRANCE
Téléphone : 01 40 15 80 00
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1