Début

Étude : la diversité des lieux et projets de musiques actuelles détaillée par la Fedelima

Paris - Publié le mercredi 4 mars 2020 à 12 h 20 - n° 176732 Apporter « un éclairage plus précis sur la réalité des lieux et projets de musiques actuelles membres de la FedelimaFedelima », permettant « de mieux appréhender la diversité des structures » qui la composent, tel est l’objet d’un second volet des chiffres-clés d’une enquête de la fédération, présenté le 03/03/2020.

Ce volet, qui propose une « lecture comparative selon huit grandes entrées typologiques » (par types de structures, types de territoires, modes de gestion…), s’appuie sur les déclarations des 110 structures ayant renseigné la totalité de leurs informations. Le document montre notamment que les 78 lieux implantés en milieu urbain (70,9 % du total) ont un budget moyen dédié aux musiques actuelles (1 381 943 €) deux fois supérieur à celui des lieux « urbains en environnement rural » (651 015 €), avec toutefois une jauge moyenne plus importante (633 contre 422) et un nombre de dates moyen également plus conséquent (65 contre 49). 

Le premier volet des chiffres-clés de la Fedelima, paru en novembre 2019, détaillait notamment l’activité des lieux en 2018, les budgets et les informations liées aux ressources humaines, sur la base de 117 répondants.
© Fedelima
© Fedelima

Typologies des 110 lieux (2e volet de l’enquête, publié en mars 2020)

Les structures par types de territoires

Tableau
Nombre Part dans le total Jauge moyenne de la scène princpale Nombre de dates en salle/an Budget musiques actuelles moyen Nombre en ETP de CDI, CDD de plus de 6 mois et CDII
Urbain 78 70,9% 633 places 65 1 381 943 € 10,7
Urbain en environnement rural 21 19,1% 422 places 49 651 015 € 6,5
Rural 10 10% 382 places 33 363 805 € 4
TOTAL 110 100% 569 places 59 1 140 589 € 9,2

Les structures par types de modes de gestion

Tableau
Nombre Part dans le total Jauge moyenne de la scène princpale Nombre de dates en salle/an Budget musiques actuelles moyen Nombre en ETP de CDI, CDD de plus de 6 mois et CDII
Association 84 76,40% 522 places 58 1 021 402 € 8,7
EPCC 4 3,60% 945 places 85 1 920 278 € 14,7
Régie personnalisée 15 13,60% 802 places 67 1 873 251 € 12,6
Régie directe 6 5,50% 406 places 37 615 958 € 5,6
SCIC * 1 0,90% - - - -
TOTAL 110 100% 569 places 59 1 140 589 € 9,2

* Cette structure étant la seule SCICSCICSociété coopérative d'intérêt collectif du panel, la Fedelima indique ne pas communiquer les informations la concernant.

Les structures labellisées SMAC ou non

Tableau
Nombre Part dans le total Jauge moyenne de la scène princpale Nombre de dates en salle/an Budget musiques actuelles moyen Nombre en ETP de CDI, CDD de plus de 6 mois et CDII
Labellisé SMAC 68 61,80% 642 65 1 362 229 € 11
Non labellisé SMAC 42 38,20% 446 50 781 743 € 6,2
TOTAL 110 100% 569 59 1 140 589 € 9,2

Le label SMAC

Le label SMAC

• Le label SMAC est attribué par le ministère de la Culture aux structures « porteuses d’un projet artistique et culturel d’intérêt général dans le champ des musiques actuelles qui regroupe notamment : chanson, jazz et musiques improvisées, musiques traditionnelles et musiques du monde, rock, pop, électro, rap, auxquelles peuvent s’articuler d’autres disciplines artistiques ». 

• Les structures labellisées ont pour « principal objet » de « favoriser, d’accompagner, de promouvoir la création musicale défendue par des artistes professionnels aussi bien qu’amateurs ».

Activité des 117 lieux enquêtés (1er volet de l’enquête, paru en novembre 2019)

9 activités/services différents proposés en moyenne (3 minimum, 16 maximum)

  • Organisation de concerts en salle(s) en saison pour 100 % des lieux
  • Accompagnement d’artistes pour 95,5 %
  • Actions culturelles pour 94,5 %
  • Création/résidences pour 90 %
  • Accompagnement de projets pour 81,8 %
  • Répétition en studio et/ou sur scène pour 80 %
  • Concerts jeune public pour 78,2 %
  • Information/Ressource pour 60 %
  • Festival(s) pour 50,9 %
  • Enregistrement son pour 50 %
  • Expositions pour 40,9 %
  • Formations administratives et/ou techniques pour 34,5 %
  • Enseignement musical/Formation artistique pour 29,1 %
  • Bar (en journée) pour 17,3 %
  • Multimédia/numérique pour 15,5 %
  • Autre(s) activité(s) pour 11,8 %
  • Restauration (en journée) pour 9,1 %
  • Production audiovisuelle pour 7,3 %

Organisation de concerts en salle

  • 569 places de jauge moyenne pour les salles de concerts principales
    • Médiane : 500
  • 55,5 % des lieux disposent d’une seconde salle de concerts
    • Jauge moyenne de 275 places
  • 6 684 représentations ou soirées organisées au total par les 112 lieux/projets
    • Moyenne : 59 par lieu
    • Médiane : 54 par lieu
  • 1 946 088 entrées (payantes, exonérées et gratuites) en salle (hors festival)
    • Moyenne : 17 692
    • Médiane : 10 551
  • 14 076 artistes ou formations programmés pour les 112 répondants
    • Moyenne : 119 par lieu
    • Médiane : 94 par lieu
  • 14 € : prix moyen d’un billet plein tarif proposé
    • Médiane : 14,1 €

Organisation de concerts dans un cadre festivalier

  • 53 lieux (48,2 %) organisent au moins 1 festival par saison
    • 1 festival en moyenne par lieu
    • Médiane : 1
  • 485 310 entrées (payantes + exonérées + gratuites) cumulées pour l’ensemble des 76 festivals organisés
    • 6 933 entrées en moyenne par festival
    • Médiane : 2 340 entrées

Ressources humaines

  • 1 452 salariés permanents (CDI CDIContrat à durée indéterminéeet CDD CDDContrat à durée déterminéede plus de 6 mois)
    • Moyenne par lieu : 13
    • Médiane : 9
  • 1 011 salariés permanents en ETPETPÉquivalent temps plein
    • Moyenne par lieu : 9,2 ETP
    • Médiane : 8
  • 39,4 % de femmes et 60,6 % d’hommes sur la totalité des salariés permanents
    • 25,5 % des structures sont dirigées par des femmes
    • 32,3 % de femmes cadres
  • 11 040 salariés hors permanents
    • Artistes et techniciens intermittents, intervenants…
  • 346 stagiaires et 113 services civiques
    • 3,1 stagiaires et 1 service civique en moyenne par lieu
  • 6 139 bénévoles
    • Moyenne par lieu : 56
    • Médiane : 30

Budgets/recettes

  • 1 140 589 € de budget en moyenne par lieu
    • Médiane : 803 766 €
  • Part de financements publics : 55 % en moyenne
    • Subventions de fonctionnement, aides aux projets, aides à l’emploi
  • Part de recettes propres : 39 % en moyenne
    • Billetterie
    • Bar et restauration
    • Ateliers de pratique, location de studios, etc.
  • Part d’autres recettes : 6 % en moyenne
    • Mécénat, sponsoring, subventions d’investissement, etc.
Fedelima
Fiche n° 34, créée le 27/09/13 à 13:23 - MàJ le 04/03/20 à 11:08

Fedelima

• Fédération du secteur des musiques actuelles regroupant 139 lieux répartis sur l’ensemble du territoire français.
• Création : 18/12/2012
• Résulte du rapprochement entre la FSJ (Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées) et la Fédurok (Fédération de lieux de musiques amplifiées/actuelles).
• Président : Ludovic Renaux (depuis le 19/02/2019)
• Contact : Benjamin Fraigneau, coordinateur de l’information et de la valorisation de la fédération
• Tél : 02 40 48 08 85



Fedelima
11 rue des Olivettes
44000 Nantes - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1