Demandez votre accès découverte !

IFPI : 17,3 Md$ de CA pour le marché de la musique enregistrée dans le monde en 2017 (+8,1 %)

News Tank Culture - Paris - Actualité n°118623 - Publié le 24/04/2018 à 14:15
- +
©  D.R.
©  D.R.

17,3 Md$ (environ 14,2 Md€), tels sont les revenus de la musique enregistrée atteints au niveau mondial en 2017, soit une hausse de 8,1 % par rapport à 2016 (16 Md$, environ 13,1 Md€), rapporte l’IFPI International Federation of the Phonographic Industry dans son « Global Music Report 2018 » publié le 24/04/2018. Il s’agit de la troisième année de hausse consécutive pour le marché de la musique et de « la croissance la plus rapide de l’industrie depuis les premières statistiques de l’IFPI en 1997 », souligne la fédération. « Le chiffre d’affaires a augmenté dans la plupart des marchés et dans 8 des dix premiers marchés mondiaux. (…) Cependant, pour replacer cette reprise dans son contexte, le chiffre d’affaires total de l’industrie en 2017 ne représente que 68,4 % du pic atteint en 1999 », précise-t-elle.

Le streaming, principal moteur de la croissance, devient la première source de revenus du marché avec 6,6 Md$ (environ 5,4 Md€) de CA chiffre d’affaires , soit + 41,1 % comparé à 2016 (4,7 Md$). L’IFPI estime à « environ 176 millions » le nombre d’utilisateurs d’abonnements payants à des services de streaming dans le monde à fin 2017, soit 64 millions de plus qu’en 2016 (+57,1 %). Les revenus hors streaming (comprenant notamment le CA du téléchargement) totalisent 2,8 Md$ (environ 2,3 Md€), soit -12,5 % par rapport à 2016 (3,2 M$, environ 2,6 Md€). Le CA numérique global représente pour la première fois plus de la moitié du marché (54 %). Le physique atteint 5,2 Md$ (environ 4,3 Md€) de revenus, en recul de 5,5 % par rapport à 2016 (5,5 Md$, environ 4,5 Md€).


Évolution du marché de la musique enregistrée dans le monde

Source(s) : IFPI

Marché de la musique enregistrée : répartition par source d’exploitation

Source(s) : IFPI

Top 10 des marchés de la musique en 2017

  • 1. États-Unis
  • 2. Japon
  • 3. Allemagne
  • 4. Royaume-Uni
  • 5. France
  • 6. Corée du Sud
  • 7. Canada
  • 8. Australie
  • 9. Brésil
  • 10. Chine

Performances par territoire

Asie et Australie

  • Les deux territoires « ont progressé de 5,4 % en chiffre d’affaires, soit une troisième année de croissance consécutive ».
  • Les revenus numériques « ont augmenté de 22,4 %, malgré une baisse de 7,5 % de ceux du téléchargement ».
  • Le CA du streaming « a augmenté de 38,2 % et a progressé à un rythme soutenu (…) notamment en Inde (+60,8 %), en Corée du Sud (+47 %) et aux Philippines (+24,3 %). »
  • Le chiffre d’affaires du Japon (1er territoire de la région), « a diminué de 3 %, en partie du fait de l’augmentation plus lente des revenus numériques (+8 %) qui n’a pas encore compensé le déclin du marché physique (-6,1 %) ».
  • Le chiffre d’affaires de la Chine « a progressé de 35,3 %, grâce à une hausse de 26,5 % des revenus du streaming ».

Amérique Latine

  • Progression « de 17,7 % du chiffre d’affaires »
  • La région « a enregistré le plus fort taux de croissance à l’échelle mondiale pour la huitième année consécutive, en grande partie grâce à une progression de 48,9 % des revenus du streaming qui a permis de compenser une baisse de 41,5 % du chiffre d’affaires physique. »
  • Progression « particulièrement » soutenue « au Pérou (+21,7 %), au Chili (+14,3 %), en Colombie (+10,5 %) et au Mexique (+7,9 %) ».
  • Le Brésil, marché le plus important de la région, « a renoué avec une croissance spectaculaire (+17,9 %) après une baisse de 3 % en 2016 ».

Europe

  • Progression « plus lente » en 2017 : +4,3 % (contre +9,1 % en 2016), « mais les revenus issus du numérique ont continué d’afficher des résultats en hausse, (+17,5 %), représentant 43 % du marché ».
  • Le streaming a « progressé de 30,3 %, les revenus du streaming audio par abonnement représentant à eux seuls 70 % du CA numérique ».
  • Les marchés les plus importants de la région, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France, ont « tous enregistré une croissance des revenus de streaming (respectivement +46,2 %, +41,1 % et +24,1 %). »

Amérique du Nord

  • Troisième année de hausse : +12,8 % en 2017 (+8 % en 2016)
  • Les revenus numériques « ont augmenté de 17,4 %, stimulés par une forte croissance du streaming (+49,9 %). »
  • Le chiffre d’affaires du physique a « diminué de 0,7 % ».
  • Les États-Unis restent le premier marché de la musique enregistrée : ses revenus numériques génèrent « plus des trois quarts du chiffre d’affaires total ».
  • La croissance du CA du streaming aux États-Unis « s’est élevée à 49,8 % et les revenus du streaming audio par abonnement ont progressé de 59,6 %, représentant 47 % du CA numérique ».

« Redonner à la musique sa juste valeur dépend d’un marché numérique équitable » (Frances Moore)

  • « Après 15 ans de déclin, la musique enregistrée a connu l’an passé sa troisième année consécutive de croissance globale, avec toujours plus de fans écoutant plus de musique à travers le monde, de façon de plus en plus riche et immersive. Mais il reste beaucoup à faire. Les maisons de disques œuvrent sans relâche pour redonner à la musique sa juste valeur, à l’heure où elle est consommée sous des formes de plus en plus multiples et variées.
  • (…) L’objectif de la communauté musicale de redonner à la musique sa juste valeur dépend d’un marché numérique équitable. C’est pourquoi elle a uni ses efforts pour corriger le transfert de valeur, cette distorsion entre la valeur créée par certaines plateformes numériques grâce à l’utilisation de la musique, et ce qu’elles reversent à ceux qui créent et investissent dans celle-ci.
  • Le monde de la musique est à la recherche d’une solution législative pour garantir des règles du jeu justes à tous les ayants-droit et aux services numériques. Ce n’est pas seulement essentiel pour que la musique prospère dans le marché mondial d’aujourd’hui, mais ça l’est aussi pour créer un environnement favorable à son développement futur. »

    Frances Moore, directrice générale de l’IFPI

Meilleures ventes de 2017 dans le monde

Top 10 singles

RangTitreArtisteÉquivalent ventes (en millions)
1Shape Of YouEd Sheeran26,6
2DespacitoLuis Fonsi24,3
3Something Just Like ThisThe Chainsmokers et Coldplay11,5
4That’s What I LikeBruno Mars9,7
5CloserThe Chainsmokers 9
6HumbleKendrick Lamar8,3
7AttentionCharlie Puth8,3
8I’m The OneDJ Khaled7,9
9PerfectEd Sheeran7,9
10BelieverImagine Dragons7,8

Top 10 albums

RangTitreArtisteÉquivalent ventes (en millions)
1÷Ed Sheeran6,1
2ReputationTaylor Swift4,5
3Beautiful TraumaPink1,8
4HumanRag’n'Bone Man1,6
5The Thrill Of It AllSam Smith1,4
6Songs Of ExperienceU21,3
7DamnKendrick Lamar1,3
8RevivalEminem1,1
9Harry StylesHarry Styles1
1024K MagicBruno Mars1

Source : IFPI

International Federation of The Phonographic Industry (IFPI)

• Représente l’industrie du disque dans le monde

• 1 300 membres dans 66 pays et des associations affiliées dans 55 pays

• Missions :

- promouvoir la valeur de la musique enregistrée

- protéger les droits des producteurs de disques

- développer les usages commerciaux de la musique enregistrée

• Directrice générale : Frances Moore

• Contact : John Blewett, responsable communication

• Tél. : 00 44 207 878 7940


Catégorie : Divers Privé


Adresse du siège

10 Piccadilly
W1J 0DD Londres Royaume-Uni


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 758, créée le 05/12/2013 à 03:34 - MàJ le 02/03/2020 à 17:49

©  D.R.
©  D.R.